PIED

Par: (pas credité)


"Charles Millon et la droite au petit pied" ne désarment pas.
Rappel : Charles Millon, président invalidé du conseil régional
(Rhône-Alpes) pour avoir passé des accords avec le FN (extrême droite).
La droite "au petit pied" : on comprend globalement le sens = la droite
étriquée, médiocre, par opposition à la droite républicaine, la seule digne
de respect !
Pourquoi le singulier, quel rapport avec l'extrémité de notre membre
inférieur, alias gambette ? Aucun !!!

Ici "pied" désigne l'unité de mesure : avant l'instauration du système
métrique et du mètre étalon (1792). 1 pied = 12 pouces : environ
33 centimètres (avec variantes régionales). Au XVIème siècle, existait
l'expression complète "réduire au petit pied" = reproduire en plus petit.
Le système métrique s'est imposé, le "pied" a-t-il disparu en tant qu'unité
de mesure ? Non, être enterré ou être à "six pieds sous terre" garde bien
la valeur de "pied" unité de mesure. Jadis, on disait "100 pieds sous terre !"
mais dans toutes les autres expressions, le sens de "pied" = unité de mesure
n'est plus compris du tout.

Ainsi de toute la série "sur un pied de" (+ précision) : "traiter sur un pied
d'égalité"… "vivre sur un grand pied", "pied" ici veut dire : en prenant pour
référence ou en prenant pour unité de mesure.

De même pour "sur le pied de guerre" = prêt pour…, organisé pour…

Même confusion pour l'expression "prendre son pied" (éprouver du plaisir
dans une relation sexuelle). On a imaginé toutes sortes de contorsions
érotiques pour justifier l'expression… Or, ici aussi, "pied" = mesure. Dans
l'argot du XIXème siècle, "pied" = part du butin (mon pied, Jojo, ou je
déballe tout à la police !). "Prendre son pied" = prendre sa part du butin
et en être satisfait !

Enfin, "un pied de nez", pour finir (geste de dérision). Dans la langue
classique, "faire un pied de nez" = contrefaire un nez allongé pour marquer
sa déception, son dépit, sa tristesse. En effet, en français, l'allongement
est signe du dépit toujours sensible dans les expressions populaires :
"tirer la tronche/la gueule", "tirer/faire une gueule de trois pieds de
long".



Go à la page principale d'archives