ALPINISME

Par: (pas credité)


1) "Alpin". Lorsque l'escalade se développe, sous l'impulsion des
Britanniques au XIXème siècle, l'adjectif désigne les activités de loisir
en montagne. Apparaît, par exemple, l'expression "club alpin" en 1865.
A la fin du siècle, est créé un corps d'infanterie spécialisé dans les
exercices de montagne les "chasseurs alpins".
L'adjectif dans le vocabulaire du sport, sert à distinguer certains types
de compétition : le "ski alpin", par exemple s'oppose au "ski de fond", appelé
aussi "ski nordique". On opposera "les disciplines alpines" (descente,
slaloms) qui sont liées à la montagne, et "les disciplines nordiques"
(courses de fond, biathlon, saut à ski), ainsi dénommées en raison de leurs
origines scandinaves, liées essentiellement au climat.

2) Les mots "alpiniste" et "alpinisme" sont attestés peu après (respectivement
en 1874 et 1876) au sens de "ascensionniste" en montagne et nom donné à
l'activité. On notera que le mot "ascension" et son dérivé "ascensionniste"
apparaissent antérieurement. Le premier mot est attesté dès l'époque de
Saussure (1786) lorsqu'il réussit la première ascension du Mont Blanc. Le
second a été remplacé en grande partie par "alpiniste".

3) Le mot "escalade" a pris un sens nouveau à partir du moment où il a été
utilisé au sens figuré dans le domaine stratégique : on parle d'"escalade"
pour désigner des interventions graduées, destinées à faire monter
progressivement l'importance d'actions destinées à persuader ou dissuader
un adversaire. On parlera de l'"escalade" dans un conflit où l'un des
protagonistes fait monter en puissance l'emploi de ses moyens militaires
afin d'impressionner son adversaire.
Dans un sens affaibli, on utilisera le mot comme quasi synonyme de
surenchère, de processus qui s'amplifie : l'"escalade" de la violence au
Proche-Orient, dans les banlieues, etc.
Dans ce contexte, on utilisera le terme de "désescalade" : synonyme de baisse
de la tension belliqueuse entre deux protagonistes, de diminution graduelle
de la tension.



Go à la page principale d'archives