TOPONYMIE DES BALKANS

Par: (pas credité)


1) "Balkans" : le mot est d'origine russe, il désigne une "région montagneuse et escarpée", ce qui correspond à la topographie de cette région qui comprend l'ex-Yougoslavie, l'Albanie, la Grèce, la Bulgarie et la Roumanie.
Pour des raisons historiques, cette région a donné des dérivés dans le langage courant : "balkanisation" et "balkaniser" = effritement de l'entité nationale d'un pays. En effet, les Balkans ont toujours eu des difficultés à trouver des frontières en raison de l'intrication de peuples, d'ethnies, de langues et de religions différentes.
"Balkanisation" = morcellement à l'extrême, décomposition d'un pays en petites unités.
Yougoslavie : entité fédérale regroupant six républiques et deux régions autonomes, créée après la deuxième guerre mondiale. Signifie "slaves du sud". En réalité, la population n'était pas toute slave, d'où les problèmes ultérieurs. Après l'indépendance successive de la Slovénie, de la Croatie, de la Bosnie-Herzégovine et de la Macédoine, entre 1991 et 1995, le mot désigne aujourd'hui les deux républiques de Serbie et du Monténégro.
Le nom de cette région : Montagne noire, est le même en serbo-croate et fait allusion à la nature montagneuse de cette région.

2) Albanie : le mot apparaît dès l'époque byzantine = Albanon. Se répand au Moyen-Age.
Etymologie incertaine : "Albus" en latin = blanc, clair. Mais autre possibilité, une racine indo-européenne "alb" = hauteur, montagne qui renverrait aussi à l'idée du relief de la région.

3) Macédoine : le nom remonte à l'Antiquité. La Macédoine domina le monde grec au IVème siècle avant J.-C. (Alexandre).
L'étymologie possible : le grec "makdénos" = grand, long, étendu. Allusion possible au relief de cette région plus plate que la Grèce au relief accidenté.
L'usage du mot en cuisine (macédoine de légumes ou de fruits = mélange varié) apparaît au XVIIIème siècle.
Son origine est liée à la diversité de peuples qui habitaient alors la région (encore aujourd'hui). C'est l'idée d'assemblage d'éléments divers, utilisé au sens figuré, qui explique cet emploi. Au XIXème siècle, on parle de "macédoine littéraire" pour parler de l'assemblage de divers genres littéraires dans un livre.
A rapprocher de "salade russe" avec le même sens.

4) Bosnie-Herzégovine. La Bosnie doit son nom à une rivière, la Bosna, affluent de la Save. "Herzégovine" vient du serbe "Hercek" qui signifie "duc". Au sens littéral, le mot signifie "duché", statut qu'occupa un temps la région dans l'empire austro-hongrois.



Go à la page principale d'archives