COUPLE, TANDEM, DUO

Par: (pas credité)


Les impératifs de la politique extérieure ont mis à distance les rivalités des deux personnalités principales du pouvoir exécutif, le Président de la République et le Premier Ministre. Depuis qu'il a été dit qu'entre eux, on ne glisserait pas une feuille de papier à cigarette, on a vu refleurir les termes qui illustrent le relatif bicéphalisme de la vie politique française, couple et tandem en particulier.

On parle en effet parfois du couple exécutif et l'expression, même si elle n'est absolument fréquente ne choque pas, peut-être parce que ce mot de couple a un passé scientifique et mécanique : un couple est un ensemble de deux forces égales de sens contraires. Pourtant les usages les plus fréquents du mot concernent bien sûr deux personnes, unies par un lien amoureux (mariées ou pas d'ailleurs). Un vieux couple, un jeune couple, un couple uni, etc. Vieilli et très littéraire, l'usage du féminin : une couple de journées, de vases chinois, de perdrix.

Revenons à Chirac et à Jospin, dont on désigne souvent la paire comme un tandem. Quel drôle de mot que celui-là, adverbe latin passé sans modification d'orthographe en français. Mais attention, pas directement : une étape en Angleterre a été nécessaire. C'est à la facétie des étudiants britanniques que probablement on doit ce mot. L'un des sens latins est enfin, en fin de compte, spécialement pour annoncer le dernier terme d'une énumération. Le tandem a donc, par moquerie, désigné un attelage long, interminablement long, fait en général de deux chevaux montés en flèche, c'est-à-dire l'un derrière l'autre, et non côte à côte. Et par extension, le tandem est devenu une bicyclette à deux sièges, situés l'un derrière l'autre, comme les chevaux. L'effort combiné des deux vélocipédistes a fait le reste : au début du XXème siècle, et uniquement en français, le tandem a désigné l'association de deux personnes complémentaires, souvent ironique ou en mauvaise part (Charlot vitrier et le Kid casseur de carreaux travaillent en tandem), puis de façon plus neutre.

Duo s'utilise dans la même construction (ils travaillent en duo), mais le mot est le plus souvent utilisé en rapport avec une représentation, une exhibition. Il faut dire que le mot a une hérédité musicale. En italien, un duo est une composition pour deux voix ou deux instruments. En français, le sens du mot est moins strict, mais souvent ironique employé au figuré. Quant aux personnages qui forment ce duo, il est rare de les appeler des duettistes : le mot est réservé, non pas même aux musiciens mais aux partenaires d'un duo comique : Laurel et Hardy, Astérix et Obélix…



Go à la page principale d'archives