HOMOLOGUE

Par: (pas credité)


On nous dit qu'Hosni Moubarak, président égyptien en visite aux Etats- Unis, rencontrera son homologue américain, Bill Clinton. C'est vrai, mais c'est rare. Cela veut dire simplement qu'ils ont tous les deux la même fonction dans leur pays respectif. On emploie davantage le mot pour des fonctions moins importantes ou des personnages moins connus. Tout le monde sait que ces deux- là sont chefs d'Etat. En revanche, lorsqu'un ministre de l'Agriculture rencontre un autre ministre de l'Agriculture, qu'est- ce qu'ils disent ? Des histoires d'"homologue". Il s'agit donc de deux personnes qui ont les mêmes fonctions à un même niveau. On pourrait parler d'"équivalent" (possible, mais rare dans ce sens), de "correspondant", de "symétrique" (mais ces mots ne sont pas en usage avec cette signification précise). Le mot "homologue" appartient essentiellement au langage administratif, politique ou journalistique. Il est relativement recherché et évoque le langage des dépêches, des articles de journaux…

L'image est parlante, et dérive de la géométrie. En ce qui concerne deux triangles semblables, par exemple, on parle de "côtés homologues".

L'origine grecque est sensible et veut dire "semblable", et ce préfixe ne s'utilise pratiquement que pour la formation de mots savants ("homonymes", "homophones", "homothétique"…). Depuis quelques années, "homo" s'emploie par abréviation d'"homosexuel" dans un langage courant et plutôt familier. Et la spécialisation du préfixe dans ce sens a donné naissance à "homophobe" (= intolérant à l'égard de l'"homosexualité"). Mais le mot fait partie d'un jargon.

Sur "homologue" s'est formé le verbe "homologuer" qui, bizarrement, a un sens qui n'a rien à voir. A partir du premier sens de "être d'accord", "reconnaître", le verbe prend une signification juridique : approuver un acte par une mesure qui lui donne force exutoire. Et de là, on passe à un usage sportif : "homologuer" c'est donc donner une existence officielle.
C'est aussi pour un objet, le déclarer conforme à certaines normes. Un produit "homologué" est référencé officiellement, correspond à certains impératifs.
Le verbe "homologuer" a de nombreux synonymes : "entériner", qui vient d'"entier". Premier sens du verbe : "faire en entier", complètement, et par conséquent rendre un acte définitif en l'approuvant juridiquement… Aujourd'hui, le verbe a une nuance supplémentaire : accepter un fait dans le même ordre d'idées, on a : "avaliser", "valider", "ratifier", "officialiser"…



Go à la page principale d'archives