ARC-EN-CIEL

Par: (pas credité)


Le roi des Belges a nommé un Premier ministre qui devrait réunir un nouveau gouvernement qu'on appelle déjà un gouvernement arc-en ciel. Il comportera en effet des Verts, des libéraux, dont la couleur est le bleu, et des socialistes dont la couleur varie entre le rose et le rouge. On a donc cette idée de couleurs qui coexistent, et sont juxtaposées, comme dans un arc-en-ciel. Et trois couleurs au moins sont nécessaires pour que l'expression puisse fonctionner, même si l'arc-en-ciel en comprend traditionnellement sept. Mais deux couleurs seraient insuffisantes : tout juste un domino.

C'est également en Afrique du Sud qu'on a également utilisé cette image récemment, à propos de la culture post-apartheid ; on se côtoie, on s'accepte, l'image évoque la multiplicité des cultures, des traditions et des couleurs. C'est l'opposé du melting pot, cette expression américaine employée telle quelle en français, qui signifie littéralement le creuset où se fondent les métaux, et qui évoque l'Américain type, unique, quelle que soit son immigration d'origine.

Mais, cette métaphore n'a plus très bonne presse aux Etats-Unis. On lui préfère par exemple celle du saladier (salade bowl) où sont censées cohabiter toutes sortes de légumes de formes et couleurs différentes.

Mais l'arc-en-ciel a sur cette comparaison l'avantage d'une symbolique ancienne qui évoque la paix puisque ce phénomène d'optique a toujours représenté l'alliance du Ciel et de la Terre, notamment dans la mythologie grecque, où l'arc-en-ciel passe pour l'écharpe d'Iris, la messagère des Dieux.




Go à la page principale d'archives