DRAPEAU

Par: (pas credité)


20 juillet 1969, on le sait, l'Homme met le pied sur la Lune, et on plante un drapeau américain sur le sol de notre satellite. "Planter un drapeau "est donc un geste symbolique, pour marquer sa présence et son territoire.

Un "drapeau" semble donc n'avoir que l'utilité d'un signe. Cette pièce d'étoffe (drappus = petit drap en bas-latin) présente une certaine disposition de formes et de couleurs qui le distingue des autres, et devient ainsi l'emblème d'une nation, d'un groupe ou d'un chef.

Sa signification est donc symbolique : le "drapeau" tricolore, qui représente la république française, n'est pas le drapeau blanc fleurdelysé, qui représente la monarchie française.

De là, certaines expressions comme "ne pas mettre son drapeau dans sa poche". Cette phrase, on l'entend fièrement, lorsqu'un responsable politique est invité dans un pays étranger. Elle signifie que, malgré le protocole et les usages, le responsable invité n'a pas l'air de taire ses opinions. Et il s'agit le plus souvent de s'exprimer sur les droits de l'Homme et la façon dont ils sont appliqués ou pas dans le pays hôte.

Le "drapeau" est très lié à l'armée, dont il est parfois la représentation : "être sous les drapeaux", c'est faire son service national (et donc ne pas être militaire de carrière) et "hisser les couleurs", c'est faire claquer en haut des mâts prévus à cet effet, les drapeaux. Dans ce sens-là, "couleur" est donc quasiment synonyme de "drapeau".




Go à la page principale d'archives