VIOLON

Par: (pas credité)


Ce roi des instruments occidentaux a eu quelques pères célèbres. Le plus connu des fabricants de violons - on dit des facteurs pour les instruments de musique, en reprenant l'étymologie latine, le facteur est celui qui fabrique, qui fait - est certainement Stradivarius, élève de Nicola Amati, qui vécut à Crémone au tournant des 17 et 18èmes siècles.

Un Stradivarius étant un violon d'exception, on utilise parfois ce nom propre pour désigner ce qui se fait de mieux dans telle ou telle catégorie : le Mont Blanc est -il le Stradivarius des stylos, de même qu'on parle de la Rolls-Royce des landaus ?

A l'inverse un méchant violon qui sonne mal est appelé un crincrin, onomatopée assez claire.

Celui qui joue du violon est bien sûr un violoniste, mais le violoneux existe. Non pas tellement pour désigner un violoniste amateur qu'un violoniste des rues, un musicien populaire.

Le mot violon est aussi utilisé pour désigner une fonction. Une fonction plus qu'un métier (il est premier violon à l'orchestre philharmonique).

Dans la même famille, on a bien sûr le violoncelle, plus volumineux, plus grave (et entre les deux on trouve d'ailleurs l'alto, abréviation de violon alto, mais qui se joue comme un violon).

Et également la viole, bien qu'elle appartienne à une autre série d'instruments, considérés comme instruments anciens. En effet, on ne les joue plus que pour interpréter le répertoire de musique ancienne ou baroque qui a été écrit pour ces instruments.

Quelques expressions populaires existent à partir du violon : le violon d'Ingres, une autre activité artistique exercée par un artiste, - et par extension un hobby, un passe-temps. Tout ça parce que le peintre Ingres jouait - assez bien paraît-il - du violon.

Accorder ses violons, c'est se mettre d'accord sur l'histoire qu'on va raconter (en particulier quand plusieurs personnes décident de raconter des mensonges).

Aller plus vite que les violons, c'est précipiter les choses.

Et faire donner les violons, c'est faire vibrer la corde sensible, en rajouter sur le pathétique dans une certaine situation. Comme si dans une scène émouvante de film, la musique servait à amplifier émotion et sentimentalisme.





Go à la page principale d'archives