LE GOUT DU PLAISIR

Par: (pas credité)


Epicurien : "qui est partisan de la doctrine d'Epicure". Qui était Epicure ? Un philosophe grec 341-270 avant J.C. La morale d'Epicure a pour but le bonheur de l'homme qu'elle cherche à atteindre par un usage raisonnable des plaisirs, recommandant ceux qui sont naturels et nécessaires. Le bonheur qu'elle envisage est essentiellement fait de repos, de paix, d'accord avec la nature.

Par extension et par une interprétation abusive de la morale d'Epicure, on qualifie d' "épicurien" dans le langage courant les personnes voluptueuses et sensuelles qui ne songent qu'au plaisir physique. Un épicurien cherche toujours et partout le plaisir, la jouissance. Ce n'est pas toujours bien vu et il existe une formule fort ancienne puisque c'est le poète latin Horace qui l'inventa, pour désigner ces amoureux du plaisir c'est l'expression pittoresque "pourceau d'Epicure". Avec cette expression, on insiste non plus sur la morale de vie de l'épicurisme mais sur l'aspect bassement matériel sur la quête du plaisir.

Pour rester encore dans le domaine de la philosophie, on pourra parler d' "hédonisme". Le mot vient du grec "hêdonê" = plaisir. L'hédonisme, c'est une doctrine qui prend pour principe unique de la morale qu'il faut rechercher le plaisir et fuir la douleur. Là encore, le mot renvoie à un courant de la philosophie grecque : des philosophes de l'école de Cyrène qui ont poussé le plus loin cette théorie du plaisir comme valeur. Attention, le mot est resté rare et savant et il n'a pas connu cette sorte de dévaluation et de popularisation du mot "épicurien". Etre hédoniste ne signifie pas que l'on recherche le plaisir physique à tout prix mais plutôt qu'on se cherche une sagesse de vie qui passe par la jouissance paisible de tous les plaisirs que l'existence réserve aux hommes.

Toujours dans le domaine des références à nos ancêtres grecs, mais dans un registre bien différent de l'hédonisme, on peut qualifier une personne particulièrement voluptueuse de "sybarite". Le mot désignait les habitants de Sybaris, ville de Grèce célèbre pour le luxe et la mollesse de ses habitants. Par extension et dans un langage assez littéraire, le mot en est venu à désigner une personne sensuelle qui cherche les plaisirs de la vie dans une atmosphère de luxe et de raffinement.




Go à la page principale d'archives