ROULETTE

Par: (pas credité)


Petite roue. Dans ce sens, le diminutif "roulette" a pris la place de "rouelle" qui n'a subsisté que dans des acceptions particulières (terme de boucherie, par exemple, pour désigner un morceau rond : "rouelle" de veau). Certainement par le voisinage du verbe "rouler".

La "roulette" désigne en particulier les petites roues que l'on met sous certains objets (par exempl, les meubles) pour les déplacer plus aisément. Cette acception a donné naissance à l'expression "à roulettes" pour désigner un objet possédant un tel moyen de déplacement. L'expression la plus connue : "patins à roulettes", concurrencée avec l'apparition des moyens de déplacement voisins, par l'anglais "roller".

L'expression la plus intéressante est cependant "aller ou marcher comme sur des roulettes" qui signifie familièrement que tout va bien, que les choses se déroulent aisément, comme on l'avait prévu. Analogie avec la facilité que procure l'installation des "roulettes" pour mouvoir et déplacer l'objet. On peut rapprocher l'expression d'une autre voisine "ça roule".

"Roulette" désigne aussi divers instruments :
- la plus connue, la "roulette" du dentiste. Mot courant, un peu plus vieux et pas du tout technique : jamais un dentiste ne parle de "roulette" : c'est la fraise.
- la plus intéressante, la "roulette" du casino : jeu de hasard dans lequel l'arrêt d'une boule sur l'un des chiffres d'un plateau tournant permet de désigner le gagnant.
D'où des expressions "c'est la roulette", "autant le jouer à la roulette" qui désignent une situation où la décision sera incertaine, le fruit du hasard.
- on peut rapprocher cela de la "roue de la fortune", d'abord symbole médiéval du caractère imprévisible de la destinée (avec ses hauts et ses bas : "la roue tourne"), puis nom de la loterie à la fin du XVIIème siècle avant d'être l'une des émissions de la TV.
- on peut faire un sort particulier à la "roulette russe". Ceci consiste à placer une balle dans l'un des six emplacements d'un barillet de pistolet, puis à faire tourner le barillet, à se placer le canon contre la tempe et à tirer… Exercice particulièrement dangereux puisqu'on risque de se faire sauter la cervelle, au sens littéral. C'est pourquoi l'expression "roulette russe" est une forme superlative de l'idée de hasard : "c'est la roulette russe" signifie que s'en remettre au hasard, dans telle situation donnée, fait courir un très gros risque.




Go à la page principale d'archives