FAST FOOD & MC DONALD

Par: (pas credité)


Tout un éventail d'événements récents a fait largement parler de la chaîne de restauration Mc Donald.

Mais qui parle encore de Mc Donald en France. On ne parle que de "Macdo". C'est l'abréviation qui prévaut, avec cette particularité d'être bien française, et de ne pas poser de problème de prononciation. Linguistiquement et phonétiquement donc, "Macdo" s'est tout à fait intégré (cf Macadam).

Ce nom de marque déposée, très célèbre, est devenu pratiquement symbolique de nouveaux comportements socio-alimentaires. Pourtant, il ne s'agit pas d'une utilisation tout à fait générique de la marque, comme si c'était un nom commun. Macdo n'est pas Frigidaire. L'âpre guerre commerciale fait rage, Mc Donald n'est pas sans concurrents et on distingue assez bien les uns des autres, dans le monde "fast food".
"Fast food", c'est ainsi qu'on nomme ce type d'établissements et ce qu'on y sert.

L'anglicisme est patent. Comment s'en tirer ?
On a proposé une traduction littérale : "restauration rapide". Ça n'a pas marché du tout. Ce qui est normal : l'expression ne désigne pas un établissement mais une pratique : on ne dit pas "je vais à la restauration rapide" comme on dit "je vais au fast food". Et puis, c'est bien lourd et bien long, pour traduire quelque chose de rapide.
On a essayé "prêt-à-manger". Beurk ! Même fiasco.

Et que mange-t-on dans ces restaurants ? Essentiellement des "hamburgers".
Ce mot anglais signifie "à la mode de Hambourg, hambourgeois". C'est donc une référence allemande qui apparaît au tout début du siècle ("hamburger steack"). Aujourd'hui, "hamburger" en anglais veut dire "viande hachée". Et en France, le mot s'est spécialisé pour s'attacher à une préparation spéciale.
Hamburger, d'ailleurs, tend à s'abréger en "burger" qui devient un radical productif.




Go à la page principale d'archives