BARQUE, EMBARQUER, DEBARQUER

Par: (pas credité)


Septembre : première manifestation pour célébrer l'an 2000. 20 "barges" sur la Seine sur lesquelles prennent place des orchestres de percussions.

"Barge" ? C'est-à-dire des péniches, des bateaux à fond plat, destinés à transporter de lourdes charges, en général, en eau douce (mais pas toujours : "barges du débarquement").
"Barge" est de la famille de barque, mot ancien, hérité du latin probablement, mais qui vient du grec et avant de l'egyptien.
"Barque" : le mot est encore courant mais ne désigne que de modestes esquifs, notamment utilisés pour la pêche.
Usages figurés : "mener sa barque" (conduire sa barque), familier et positif = (bien) mener sa vie, avec intelligence et adresse.

Dérivés très courants avec des sens figurés spécifiques. 2 séries : (s') "embarquer" et "débarquer".

Un "embarquement" au sens propre, c'est le fait de monter à bord (d'une "embarcation", au départ). C'est encore utilisé : dans les aéroports, on vous indique "embarquement immédiat".

M' "embarquer", ou plus souvent "s'embarquer" ont été utilisés dans des sens différents particuliers : être engagé dans une affaire, une entreprise, une aventure : "Tu as signé un contrat avec Jules ? Mon Dieu, dans quelle histoire tu t'embarques !" Avec l'idée que, quand on est parti, on est parti, engagé. On ne peut plus descendre, abandonner sur une simple impulsion. C'est comme si on était en pleine mer.
Transitif, le verbe "embarquer" a un autre sens familier, proche de l'un de ses sens propres : "embarquer", c'est prendre avec soi, dans le bateau : "j'ai embarqué son briquet" = je l'ai pris, je suis parti avec son briquet (soit exprès, soit par mégarde). Mais c'est toujours partir avec quelque chose qui ne vous appartient pas, qu'on n'aurait pas dû prendre.

Quant au verbe "débarquer", il a plusieurs sens figurés : "Tu débarques !" signifie tu es nouveau venu, tu n'es au courant de rien - comme si tu débarquais sur une terre inconnue.
"Ils ont débarqué à quatre, sans prévenir" veut dire "ils sont arrivés à l'improviste" avec l'idée que ces quatre-là étaient un peu envahissants et importuns.
Enfin, - et toujours de façon familière, très familière, "débarquer" quelqu'un, c'est le congédier.




Go à la page principale d'archives