RENAISSANCE

Par: (pas credité)


C'est le thème de la "Renaissance africaine" qui est au centre de toute une Conférence internationale qui se tient durant tout le mois d'octobre en Afrique du Sud, présidée par Thabo Mbeki, Président sud-africain, et Salim Ahmed Salim, Secrétaire Général de l'OUA.

En Afrique du Sud -et donc en langue anglaise- on parle de "Renaissance". C'est donc un emprunt au français, mais le chemin parcouru depuis la langue française a connu des étapes. La "Renaissance", en question, est un problème africain. Et l'emploi de ce mot est très certainement une réminiscence et une allusion à une autre "Renaissance noire" : ce qu'on a appelé la "Renaissance de Harlem" dans les années 20.
Le 21 mars 1924, Charles S. Johnson organise un banquet au "Civic club" de New York .W.E.B. Dubois, Langston Hughes, County Cullen y sont présents, bref, beaucoup de jeunes intellectuels noirs, écrivains, dramaturges, critiques, éditeurs. C'est ainsi qu'est lancé l'un des premiers mouvements littéraires et artistiques explicitement noirs aux Etats-Unis. Ce qui domine est un sentiment de fierté : on se montre, on est fier d'être soi. Et cette période succède à un long moment de sommeil, ou prétendu tel. Bel antécédent pour la Renaissance africaine.

Pourtant, le mot "Renaissance" n'est pas né en Amérique. Et la référence plus ancienne nous fait remonter en Europe, essentiellement en Italie et en France, aux XVème et XVIème siècles. Le mot appartient autant à l'histoire des Arts qu'à l'Histoire tout court, et cette "Renaissance" est marquée pour une floraison de poètes et d'architectes, entre autres, qui veulent lier la culture et le plaisir du beau.. Est-ce qu'à cette époque, on parlait de "Renaissance" ? Pas vraiment. Le mot n'apparaît que rétrospectivement, au début du XIXème siècle. Les artistes de la "Renaissance" eux-mêmes, bien qu'ils fussent tout à fait conscients du renouveau auquel ils participaient, n'employaient pas ce mot.
En revanche, en Italie, où ce mouvement avait commencé nettement plus tôt qu'en France, on parlait dès le XIVème siècle de "Rinascimento" ou de "Rinascita", mots qui ont sensiblement le même sens que notre "Renaissance" française.




Go à la page principale d'archives