KLEPTOCRATIE

Par: (pas credité)


"Kleptocratie". C'est ainsi que des journalistes américains ont nommé la Russie, consternés qu'ils étaient devant l'état de corruption qui semble régner autour du pouvoir en place.
Le mot n'est pas très aimable, mais c'est un néologisme plaisant qui signifie littéralement "le pouvoir des voleurs".
"Klepto" renvoie en effet à la racine grecque qui signifie voler - on sait qu'un "kleptomane" est quelqu'un qui a comme une compulsion à voler, même si ce n'est pas par besoin.

Quant à "-cratie", c'est un suffixe qui vient également du grec et qui a trait au pouvoir.
Les mots qui désignent un régime particulier sont souvent construits avec "-cratie" :
- "démocratie" est bien sûr le plus connu (le pouvoir au peuple, puisque "démos", c'est le peuple. Attention, ce pouvoir passe en général par une représentation du peuple et un système d'élection. Sans ça, on peut tenter ce qu'on appelle la "démocratie directe").
- "aristocratie" ne désigne pas un système de gouvernement, mais un groupe social lié au souverain et qui bénéficie de privilèges, et donc, a plus ou moins accès au pouvoir. Étymologiquement, il s'agit des "meilleurs", en général par la naissance. En fait, ce sont les nobles et le mot est plutôt employé dans un contexte d'ancien régime. Mais, il a parfois un sens figuré (l'"aristocratie" du fromage…).

Et puis, on a quantité de termes plus ou moins plaisants ou satiriques, pour désigner des effets pervers de la politique : la "bureaucratie" raille le pouvoir trop grand et la lenteur excessive de l'administration.
La "médiocratie", chère en France à l'extrême-droite de l'entre-deux guerres, est une façon de se moquer de la "démocratie" (jeu de mots médiocre avec le mot "médiocre", et calembour démocratie/médiocratie).
Et c'est évidemment sur ce modèle qu'on a parlé de "médiacratie", pour évoquer le pouvoir excessif des médias.




Go à la page principale d'archives